Home / Affaire de viol au 36: Je n’ai baise personne et n’ai rien fait a connotation sexuelle ce soir-la !

Affaire de viol au 36: Je n’ai baise personne et n’ai rien fait a connotation sexuelle ce soir-la !

PROCES Beneficiant du statut de temoin assiste, Sebastien C. a ete confronte ce vendredi a la Canadienne qui accuse deux policiers de la BRI de lavoir violee

Parole contre parole. Deux semaines apres avoir commence, le proces dAntoine Q. et Nicolas R., accuses davoir viole une touriste canadienne, ne permet toujours pas de savoir ce quil sest passe dans un bureau du quai des Orfevres, une nuit davril 2014. Je suis sure de ce que ces deux hommes ont fait , assure une nouvelle fois la plaignante, ce vendredi, en les designant. Je ne crois pas a la culpabilite de ces gens , jure de son cote Sebastien C., 41 ans, present le soir des faits dans les bureaux de la BRI. Place sous le statut de temoin assiste, ce garcon traumatise par cette affaire est venu dire a la cour que la plaignante etait une menteuse .

Cheveux bruns coupes court, emmitoufle dans une epaisse parka noire, il commence par raconter ce quil sest passe cette nuit-la, selon lui, au cinquieme etage de lancien siege de la police judiciaire parisienne. Alors quil etait encore au Galway, un pub irlandais ou plusieurs policiers de la brigade ont passe la soiree, il a recu un texto de Nicolas R. a 1h04 du matin. Ca est une touzeuse, depeche , lui intime son collegue. Je ne sais pas pourquoi il menvoie ce message , explique-t-il au president Duchemin. Il comprend que Nicolas R. parle dEmily S, rencontree un peu plus tot. Son physique, sa tenue , lavaient marque. Mais il ne lui avait porte aucun interet .

Elle ne portait pas de haut

dating amish

Pourtant, a peine cinq minutes plus tard, voici quil entre dans le batiment, situe juste de lautre cote de la Seine. Rien a voir, dit-il, avec la proposition equivoque de Nicolas R.. La soiree touchant a sa fin, il devait retrouver Antoine Q. afin quil le raccompagne en voiture chez lui. http://www.datingmentor.org/fr/ethiopia-personals-review Alors quil est dans son bureau, une personne sort de celui den face, denudee . Elle ne portait pas de haut, elle gesticulait, elle etait euphorique. Soudain, vers 1h25, la jeune femme se rend compte que Nicolas R. nest plus la et change de comportement . Elle fait un bad trip au sujet dune veste quon lui aurait volee Jai compris que cetait de la merde.

Cette affaire M. le president, cest une merde. Je ny crois pas, je ne crois pas a la culpabilite de ces gens, semporte Sebastien C. Les accuses ont ete suspendus pour des choses quils navaient pas faites alors quils auraient pu servir au Bataclan, a lHyper Casher.

Antoine Q. et lui se mettent en tete de la sortir des locaux ou elle navait rien a faire . Devant les policiers qui gardent le 36 cette nuit-la, elle evoque ensuite un viol quelle aurait subi quelques etages plus haut. Pendant ce temps, Sebastien C. part chercher sa veste au Galway, revient avec, et parle avec elle une trentaine de minutes pour la rassurer . Une conversation dont la jeune femme na aucun souvenir. Il ment , clame-t-elle a la barre. Emily S. ne se rappelle pas non plus setre plainte au sujet du vol de sa veste, bien quelle la cherchat au moment de partir afin de se couvrir les jambes.

Je nai rien fait a connotation sexuelle ce soir-la

Gamin, cest votre surnom ? lui demande le president Duchemin. Dans un message envoye a plusieurs membres de la brigade, le lendemain, un des policiers present a la soiree dans le pub irlandais, Amaury R., ecrivait : Suite a notre petite soiree arrosee, Antoine, gamin et Nico ont montes (sic) une gonzesse au 36 pour la fourree (sic). Sauf quelle a depose plainte pour viol. Sebastien C. estime que son collegue a fait un raccourci fonde sur aucune realite . Ce que je peux vous dire, monsieur le president, cest que je nai baise personne et je nai rien fait a connotation sexuelle ce soir-la , semporte-t-il.

-Ca vous interesse les partouzes ? – Non, monsieur le president. – Ca vous est deja arrive ? – Oui, il y a longtemps, jai eu une relation avec un ami qui na rien a voir avec tout ca.

Le president linterroge ensuite sur une sequence, filmee a 1title6 avec son telephone, qui a ete effacee. Il jure navoir decouvert son existence quau moment de lanalyse de son iPhone, demandee par la juge dinstruction. Il na aucun souvenir davoir tourne une video ou den avoir efface une et formule lhypothese dun declenchement intempestif . Dailleurs, il ny avait rien dexceptionnel a filmer ce soir-la dans les locaux de la BRI, poursuit Sebastien C.. Il regrette simplement de ne pas avoir filme lentree dEmily S., seins nus, dans son bureau. Il ny aurait certainement pas eu de proces , souffle le magistrat.

Je ne peux plus monter dans un ascenseur avec une femme seule

who nick cannon dating

Maitre Compoint, lavocate dAntoine Q. prend la parole et lui demande sil essaie de couvrir ses freres darmes . Ce nest pas parce quon est solidaires et quon a bosse ensemble sur des dossiers compliques que je les couvrirais surtout sur un acte comme celui-ci qui est affreux , repond Sebastien C.. Avant dajouter : Cette affaire est une merde. Les policiers accuses aujourdhui, ils ont essaye de sauver leur carriere, leur vie familiale. Ce sont des gens passionnes, jen ai les larmes aux yeux Ils auraient pu servir au Bataclan ou a lHypercacher.

Me Stasi, lavocat dEmily S., pose une question a Sebastien C. : “Monsieur, n’ayez pas peur, c’est un homme qui va vous parler. ” #proces36

Le quadragenaire a ete traumatise, marque au fer rouge par cette affaire . Les femmes aujourdhui representent un danger a ses yeux. Je ne peux plus monter dans un ascenseur avec une femme seule de peur detre accuse a tort. Il en veut egalement beaucoup aux medias qui ont enormement fantasme sur les faits. Selon lui, la presse a essaye de manipuler lopinion contre les accuses. En lisant les journaux, jai limpression que cest le proces des alcooliques de la police nationale, de la BRI, des milieux machistes , regrette Sebastien C., visiblement a cran.

Il etait present, il etait sur place

Il a limpression que la verite ninteresse personne . Le temoin est convaincu que la Canadienne est une menteuse qui ne mesure pas les consequences de ses accusations. Cest une personne qui a un mal-etre profond, qui veut exister, qui a besoin de sexhiber dans les medias, comme son avocat. Elle est profondement malade depuis longtemps. Emily S., elle, maintient ses accusations contre Nicolas R. et Antoine Q.. La jeune femme est meme certaine quun troisieme homme a participe au viol. Elle ne peut identifier formellement Sebastien C., dautant que son ADN na pas ete retrouve. Mais il etait present, il etait sur place.

Suivez la suite de ce proces sur le compte Twitter de notre journaliste : @TiboChevillard?

đánh giá bài viết

Yêu cầu

Địa chỉ Email và Số điện thoại của bạn sẽ được giữ bí mật. Những mục đánh dấu * là bắt buộc .

*

Số điện thoại